Thèmes de recherche


Réponse démographique des oiseaux à la coupe partielle en forêt feuillue

La coupe partielle ouvre la voie à une exploitation écologiquement durable des peuplements forestiers. Or, peu d’études permettent de suivre le destin de populations ou d’individus en réponse à ce type de traitement sylvicole. De 2006 à 2014, nous avons suivi la réponse de populations de Paruline couronnée et de Grimpereau brun suite à une coupe de jardinage effectuée dans la moitié de nos sites à l’hiver 2006-2007. Nous avons cartographié les territoires et suivi des mâles bagués individuellement (Paruline couronnée) dans chacun des sites, ce qui nous a permis de quantifier des paramètres comme la densité, la productivité, le taux de retour et le taux de recrutement de nouveaux individus. Cette approche a aussi permis de modéliser des scénarios de coupe dans des paysages sous aménagement plus ou moins intensif. Enfin, ce thème fait intervenir les modèles de sélection d’habitat puisque les individus peuvent théoriquement choisir d’établir leur territoire dans des sites traités à différentes intensités.

Pour plus de détails :

  • Haché, S., Cameron, R., Villard, M.-A., Bayne, E. et MacLean, D.A. 2016. Demographic response of a Neotropical migrant songbird to forest management and climate change scenarios. Forest Ecology and Management 359: 309-320.
  • Vernouillet, A., Villard, M.-A. et Haché. 2014. ENSO, nest predation risk, food abundance, and male status fail to explain annual variations in the apparent survival rate of a migratory songbird. PLOS ONE 9(11): e113844.
  • Haché, S., Bayne, E. M. et Villard, M.-A. 2014. Post-harvest regeneration, sciurid abundance, and postfledging survival and movements in an Ovenbird population. Condor 116: 102-112.
  • Haché, S., M.-A. Villard et E. M. Bayne. 2013. Evidence for an ideal free distribution in a breeding population of a territorial songbird. Ecology 94: 861-869.
  • Haché, S., T. Pétry et M.-A. Villard. 2013. Temporal changes in the numerical response of breeding birds to experimental selection harvesting in a northern hardwood forest. Avian Conservation and Ecology 8(1): 4. http://www.ace-eco.org/vol8/iss1/art4/
  • Thériault, S., M.-A. Villard et S. Haché. 2012. Habitat selection in site-faithful Ovenbirds and recruits in the absence of experimental manipulation. Behavioral Ecology 23: 1289-1295.
  • Villard, M.-A., D’Astous, E., Haché, S., Poulin, J.-F. et Thériault, S. 2012. Do we create ecological traps when trying to emulate natural disturbances? A test on songbirds of the northern hardwood forest. Canadian Journal of Forest Research 42: 1213-1219.
  • Haché, S. et M.-A. Villard. 2010. Age-specific response of a migratory bird to an experimental alteration of its habitat. Journal of Animal Ecology 79: 897-905.
  • Poulin, J.-F., M.-A. Villard et S. Haché. 2010. Short-term demographic response of the brown creeper to experimental selection harvesting. Écoscience 17: 20-27.
  • Pérot, A. et M.-A. Villard. 2009. Putting density back into the habitat quality equation: a case study on an open-nesting forest bird. Conservation Biology 23: 1550-1557.
  • Poulin, J.-F., M.-A. Villard, M. Edman, P. Goulet et A.-M. Eriksson. 2008. Thresholds in nesting habitat requirements of an old forest specialist, the Brown Creeper (Certhia americana), as conservation targets. Biological Conservation 141: 1131-1139.

 

Connectivité fonctionnelle dans les paysages forestiers fragmentés

On présume souvent que les oiseaux peuvent coloniser et saturer l’habitat propice sans difficulté. Certaines études suggèrent en effet que les passereaux peuvent franchir des dizaines ou des centaines de kilomètres durant leur phase de dispersion (ex. Tittler et al. 2006, 2009). Or, des études expérimentales suggèrent que les oiseaux forestiers évitent de se déplacer en milieu inhospitalier (coupes à blanc, jeunes plantations), s’ils en ont le choix. Mes étudiants et moi avons entrepris des travaux visant à préciser les facteurs qui peuvent influencer les décisions des oiseaux forestiers en mouvement dans différents types de paysages. Pour ce faire, nous utilisons des approches directes (baguage, télémétrie, translocations) ou indirectes (signatures isotopiques). S’il s’avère que même des organismes comme les oiseaux ne peuvent se disperser efficacement sous certaines conditions (ex. : habitat morcelé par la coupe), plusieurs autres taxons risquent aussi d’être très sensibles à la fragmentation de leur habitat. Les oiseaux se prêtent bien à un suivi intensif car ils sont relativement faciles à marquer et à relocaliser, en dépit de leur mobilité. Nous poursuivons nos travaux en ce sens afin d’identifier les structures de paysage qui permettent de maintenir une connectivité plus ou moins grande entre les populations.

Pour plus de détails :

  • Haché, S., Hobson, K.A., Bayne, E.M., Van Wilgenberg, S.L. et Villard, M.-A. 2014. Tracking natal dispersal in a migratory songbird using stable isotope (2H, 34S) tracers. PLOS ONE 9(4): e94437. 
  • Villard, M.-A. et S. Haché. 2012. Conifer plantations consistently act as barriers to movements in a deciduous forest bird: a translocation experiment. Biological Conservation 155: 33-37.
  • Tittler, R., M.-A. Villard et L. Fahrig. 2009. How far do songbirds disperse? Ecography 32: 1051-1061.
  • Bélisle, M. M., A. Desrochers, J.-F. Gobeil et M.-A. Villard. 2007. Are boreal Ovenbirds (Seiurus aurocapilla) more prone to move across inhospitable landscapes than their temperate counterparts? Avian Conservation and Ecology - Écologie et conservation des oiseaux 2(2) :1. En ligne - http://www.ace-eco.org/vol2/iss2/art1/
  • Tittler, R., L. Fahrig et M.-A. Villard. 2006. Time-lagged correlations between Wood Thrush populations indicate long-distance dispersal and source-sink dynamics. Ecology 87: 3029-3036.
  • Gobeil, J.-F. et M.-A. Villard. 2002. Permeability of three boreal forest landscape types to bird movements as determined from experimental translocations. Oikos 98: 447-458.

 

Fragmentation, dégradation et perte d’habitat en tant que facteurs de changement des paysages forestiers

De nombreux chercheurs ont tenté de distinguer les effets relatifs de ces trois facteurs de changement de la biodiversité. Or, ils se sont rapidement heurtés à la complexité de la tâche d’un point de vue statistique. En effet, ces phénomènes se déroulent habituellement de façon simultanée. Mon équipe de recherche se penche plutôt sur les effets de dégradation (voir aussi thème 1) et de fragmentation de l’habitat (voir aussi thème 2). Nous cherchons plus spécifiquement à mesurer l’effet de la proximité des lisières forestières ainsi que les effets possibles de la composition de la matrice du paysage (ex. : plantations de conifères) sur la densité et le succès reproducteur des oiseaux. Ces relations font entrer en jeu les réseaux trophiques impliquant les oiseaux, les prédateurs de nichées, la production de graines, les prédateurs des granivores, etc.

Pour plus de détails :

  • Villard, M.-A. et Metzger, J.P. 2014. Beyond the fragmentation debate: a conceptual model to predict when habitat configuration really matters. Journal of Applied Ecology  51: 309-318.
  • MacKay, A., Allard, M. et Villard, M.-A. 2014. Capacity of older plantations to host bird assemblages of naturally-regenerated conifer forests: a test at stand and landscape levels. Biological Conservation 170: 110-119.
  • Poulin, J.-F. et M.-A. Villard. 2011. Edge effect and influence of matrix on the nest survival of an old forest specialist, the Brown Creeper (Certhia americana). Landscape Ecology 26: 911-922.
  • Betts, M. G. et M.-A. Villard. 2009. Landscape thresholds in species occurrence as quantitative targets in forest management: generality in space and time? Chapitre 9 in Villard, M.-A. et B. G. Jonsson (réd.). Setting Conservation Targets for Managed Forest Landscapes. Cambridge University Press, Cambridge, UK.
  • Villard, M.-A., F. K. A. Schmiegelow et M. K. Trzcinski. 2007. Short-term response of forest birds to experimental clearcut edges. Auk 124: 828-840.